Fatigué des méthodes prêt-à-porter ?

01 janvier 2018

Fatigué des méthodes prêt-à-porter ?

La rentrée est là et vous allez ou, vous avez déjà, réendossé votre veste, votre cravate… ou pas, selon l’entreprise dans laquelle vous êtes.

Vous avez, je l’espère, passés de belles vacances et oublié pour un temps votre rôle et vos responsabilités de manager. Et voilà que vous y revenez.

Face à vous-même, quel costume vous sied le mieux ?

Etes-vous plutôt prêt-à-porter ou sur-mesure ?

La rentrée est là et vous allez ou, vous avez déjà, réendossé votre veste, votre cravate… ou pas, selon l’entreprise dans laquelle vous êtes.

Vous avez, je l’espère, passés de belles vacances et oublié pour un temps votre rôle et vos responsabilités de manager. Et voilà que vous y revenez.

Face à vous-même, quel costume vous sied le mieux ?

Etes-vous plutôt prêt-à-porter ou sur-mesure ?

Voici 4 clés essentielles pour vous guider.

Management : entre Prêt à Porter et Sur-mesure

1ère clé : Un peu de hauteur – le sens qui vous porte dans votre rôle de manager

Le rôle du manager ne cesse d’évoluer, remettant sans cesse en question les apprentissages et les certitudes qu’il acquiert.

Pourtant, l’on trouve toujours en toile de fond, des exigences, peut-être de plus en plus puissantes, sur la performance et la réussite. Vous me direz que c’est ok sur le principe, mais sur un plan pratique, partir toutes voiles dehors sans s’interroger sur les motivations intrinsèques de votre travail… c’est comme être orienté sur le plaisir du moment présent lorsqu’un challenge sérieux se dessine à l’horizon, ou au contraire, être le nez sur le tableau des résultats alors que ce n’est pas le moment… c’est prendre le risque d’arriver en tenue de plage au bureau. Vous l’aurez compris, tout est une question d’état d’esprit au moment adéquat.

Etre un manager efficace, c’est donc être capable de permettre à son équipe de réussir d’une manière positive et bénéfique tant pour l’individu lui-même que pour l’entreprise.

Ainsi, déterminer les états d’esprits adaptés à chaque situation et les utiliser à bon escient pour développer de nouvelles perspectives de développement est un challenge dont vous pouvez aisément relever le défi en vous posant des questions simples :

  • Dans quel état d’esprit est mon équipe ?
  • Est-ce que cet état est adapté à la situation actuelle ?
  • Sinon, quel est l’état d’esprit qui vous semble plus adapté et comment y parvenir ? 

2ème clé : La sérendipité – où l’art de faire du contexte votre allié incontournable.

Réaliser un costume sur-mesure constitue, pour le manager, un travail de réflexion autant que d’action permettant de sortir des sentiers déjà battus. Ce costume repose sur un savoir-faire plus spécifique et qui développe la sérendipité, cette faculté à déceler dans notre environnement toutes les opportunités, les occasions nouvelles, les individualités qui vont faire la différence.

Ce détail qui fait le tout dans une tenue. Que ce soit le bouton de manchette, la texture du tissu, la coupe, le tombé du vêtement …

Il ne suffit plus désormais d’appliquer les règles managériales d’antan mais bel et bien de prendre en compte l’humain et toutes ses particularités dans le système collaboratif d’une équipe.

La performance ne peut exister et ne peut-être pérenne que si elle est à la fois globale, collective, individuelle et que chacun y est bien et s’y sent bien.  De la même façon que plus haut, l’état d’esprit dans lequel vous vous situez ainsi que votre équipe est tout à fait flexible et changeant. Il dépend du contexte. Zen, Ludique, Quiétude, Enthousiasme, Esprit d’équipe, Cordialité, Emulation et Considération, à chaque situation son état collectif. Le manager doit être capable de « capter » les émotions et l’état d’esprit des membres de son équipe et les accompagner dans leurs changements permanents.

Flexibilité et souplesse d’esprit sont ainsi les clés d’un manager efficace et performant.

 

3ème clé : La reconnaissance, Feed Back – ou l’art de motiver son équipe

En plus de connaître les membres de son équipe, le manager doit être capable de motiver ses troupes, et pas seulement sur le plan financier !

La motivation passe surtout par la reconnaissance des savoir-faire et qualités de chacun et par le retour sur ce qui fonctionne bien et sur ce qui peut être amélioré.  En effet, quoi de plus démotivant que de ne rien entendre ou uniquement des reproches alors que l’on se donne corps et âme ? C’est malheureusement le cas dans bon nombre d’entreprises, où l’on note alors une démotivation partielle puis totale de la part du salarié, qui ne sent plus à sa place.

Selon l’Institut Gallup, 60 % des personnes interrogées ne savent pas ce que l’on attend d’elles. Or l’un des facteurs de l’épanouissement professionnel est lié à la façon dont les managers expliquent les attendus à leurs collaborateurs.

Vous allez donc pouvoir expliquer les attendus et développer les Feed-backpour que le bon climat se déploie dans votre équipe. C’est un exercice complexe et passionnant à la fois.

4ème clé : L’engagement individuel par la valorisation du rôle d’acteur dans l’équipe

Et ici, comme en vous habillant, vous avez à choisir si vous optez pour des solutions déjà faites ou si vous préférez les créer sur-mesure au regard des éléments de votre contexte que ce soit des forces ou des faiblesses.

Bien sûr, dans le premier cas, nous avons les incontournables, rapidement exécutables, immédiatement opérationnels, les « best practices » déjà créés par d’autres et qui ont fait leurs preuves.

Et puis, il y a le sur-mesure, celui qui va chercher beaucoup plus profond, celui qui se centre sur l’essentiel d’abord.

Face à une difficulté, en écoutant chacun, grâce à la confiance mise en place, vous pouvez être surpris par le nombre de solutions différentes apportées. Chacune correspond à une vision différente et apportent des options uniques, spécifiques… que vous allez pouvoir assembler pour créer le sur-mesure, innovant et différenciant qui place votre équipe au cœur de la réflexion et de l’action gagnante.

Le manager : un acteur talentueux sur tous les fronts !

Voici donc quelques leviers à activer pour emmener votre équipe dans la direction que vous souhaitez :

  • Réfléchir aux motivations intrinsèques du travail,
  • Donner du sens et faire du contexte votre allié,
  • Reconnaitre et donner du Feed Back,
  • Permettre à chacun d’être acteur de son métier en développant ses propres solutions.

Pour les philosophes grecs, est heureux celui qui se réjouit d’exister tout en étant conscient de ses faiblesses et de ses échecs car celles-ci sont un tout.

La performance managériale serait-elle alors d’endosser ce rôle où l’on est heureux et où l’on a plaisir à apprendre et progresser, à transmettre et participer à la réussite collective ?

Pas simple me direz-vous. Et vous aurez raison. Il n’existe pas, de guide du manager parfait en toute occasion. D’abord parce que la perfection n’existe pas, ensuite parce que chaque situation est particulière et c’est bien là tout leur intérêt.

  • Et vous, préférez-vous le prêt à porter sécurisant du déjà fait ou le sur mesure plus personnalisé ?
  • Sur quels leviers vous semble-t-il important d’agir en tant que manager ?
  • Quel est le costume qui vous va le mieux ?

Laurence Vandeventer

Pourquoi les gens commettent des folies Entre énergie et motivation, une question d’état d’esprit.